Monday, June 14, 2010

Illustres athlètes

Vitruve (Marcus Vitruvius Pollio, 90 - 20 av. J.-C.), De
Architectura, Lib. IX, Praefatio:

Pour les illustres athlètes qui avaient remporté la victoire aux
jeux olympiques, isthmiques et néméens, les anciens Grecs
instituèrent des honneurs si grands que, non seulement ils sont
acclamés lorsqu'ils se tiennent debout au milieu du stade avec la
palme et la couronne, mais encore, lorsqu'ils reviennent vainqueurs
dans leur cité, ils sont conduits sur un quadrige, en triomphateurs,
dans leur patrie, dans leurs murs, et jouissent leur vie durant d'une
rente déterminée, payée par l'Etat.

Quand je constate cela, je me demande avec étonnement pourquoi
l'on n'a pas attribué les mêmes honneurs et de plus grands encore aux
écrivains, qui rendent d'immenses services à tous les peuples et pour
toujours. Voilà ce qui aurait bien davantage mérité d'être institué,
car si les athlètes, par leurs exercices, fortifient leur propre
corps, les écrivains fortifient non seulement leur intelligence, mais
encore celle de tous, quand ils procurent dans leurs livres des leçons
destinées à fournir un enseignement et à affiner les esprits.

(Nobilibus athletis, qui Olympia, Isthmia, Nemea uicissent, Graecorum
maiores ita magnos honores constituerunt, uti non modo in conuentu
stantes cum palma et corona ferant laudes, sed etiam, cum reuertantur
in suas ciuitates cum uictoria, triumphantes quadrigis in moenia et in
patrias inuehantur e reque publica perpetua uita constitutis
uectigalibus fruantur.

Cum ergo id animaduertam, admiror quid ita non scriptoribus eidem
honores etiamque maiores sint tributi, qui infinitas utilitates aeuo
perpetuo omnibus gentibus praestant. Id enim magis erat institui
dignum, quod athletae sua corpora exercitationibus efficiunt fortiora,
scriptores non solum suos sensus, sed etiam omnium, <cum> libris ad
discendum et animos exacuendos praeparant praecepta.)

<http://www.gelahn.asso.fr/docs115.html>